À quoi consiste le coût complet ?

Publié le : 26 juillet 20216 mins de lecture

Vous avez souvent entendu parler du coût complet dans une analyse de gestion. Il est possible que vous pratiquez cette méthode pour la bonne marche de votre entreprise. Mais il est important de savoir à quoi consiste le coût complet exactement ? Qu’est-ce qu’on doit connaître si on veut pratiquer cette méthode ? Comment fait-on pour calculer le coût indirect ? Et quels sont les avantages et les inconvénients de cette méthode ?

À quoi consiste le coût complet ?

Le coût complet est une des méthodes que le comptable utilise dans la gestion d’une entreprise. Il fait partie donc des méthodes de calcul en comptabilité analytique de gestion. C’est une méthode qui sert à calculer toutes les dépenses qui sont nécessaires lors de la fabrication ou l’achat d’un produit à fin de pouvoir fixer son prix de vente. On appelle ses dépenses les charges liées à la marchandise, par conséquent, en faisant ce calcul, vous aurez une idée plus claire du prix idéal pour le vendre, mais également, vous saurez combien serait le coût de revient def que vous obtiendrez pour chaque marchandise vendue.

Avec une telle méthode, il est possible de suivre le changement des prix liés aux activités et aux services dans votre entreprise, mais surtout dans la conception de votre marchandise. Et si c’est un projet que vous aimerez lancer, en adoptant la méthode des coûts complets, vous saurez à l’avance si votre projet va être rentable ou pas. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter lecomptable.fr

Ce qu’il faut connaître pour calculer le coût complet 

Si vous voulez alors connaître la rentabilité d’un produit, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes de calcul comme la méthode des coûts spécifiques ou la méthode des coûts complets. Pour ce dernier, c’est une méthode plus ancienne et pour la pratiquer, il faut que vous preniez en compte le coût direct et ce qui est indirect. Le chiffre direct concerne surtout les dépenses qui sont reliées à la conception ou la fabrication du produit. On peut donc classer dans cette partie toutes les dépenses matérielles et les mains d’œuvres mises à disposition pour le réaliser.

Pour calculer ce coût alors, vous devez faire le recensement de chaque charge y afférent. Et pour le second coût, on parle surtout des chiffres indirects ou bien les charges qui sont indirectes. Par conséquent, vous devez également connaître ses charges qui sont liées de loin à la production. À savoir, il y a les dépenses lors du transport, les dépenses énergétiques, etc. Mais pour ce second coût, le calcul nécessite de faire des recensements assez élargis puisqu’il peut y avoir beaucoup de charges indirectes liées à plusieurs activités. Vous devez alors classer celles qui ont des points communs. On peut dire alors que ce recensement nécessite souvent beaucoup de travail et d’analyse à faire.

Comment fait-on pour calculer le coût indirect d’un produit ?

Pour calculer le coût indirect d’un produit, il y a ce qu’on appelle méthode de centre d’analyse. C’est-à-dire qu’on doit regrouper chaque élément qui compose la charge indirecte dans un centre diffèrent et on doit faire leur analyse ensuite. Toutefois, dans le regroupement, il faut que vous gardiez en tête que ce sont les charges ayant des points communs qui vont être classés ensemble.

Pour vous aider alors dans ce regroupement, vous devez utiliser un tableau de répartition des charges. Vous allez par la suite classer les charges primaires ensemble et faire une seconde répartition. C’est ensuite que vous allez calculer le coût de l’unité d’œuvre. Par définition, une unité d’œuvre est l’unité qui sert à mesurer les activités de chaque centre d’analyse regroupé. Vous aurez alors par exemple, le taux d’heures pour la main d’œuvre et les heures dépensées sur la machine pour la fabrication. Ce qui inclut donc les dépenses énergétiques, ces informations vous sauront très utiles pour déterminer le coût complet.

Quels sont les avantages et les inconvénients des coûts complets ?

Bien sûr, si les comptables aiment utiliser la méthode des couts complets c’est parce qu’elle apporte plusieurs avantages. À savoir, cette méthode prend en compte l’ensemble des charges directes et indirectes à la production, à la différence de la méthode spécifique qui ne considère que les charges directes variable et invariable, ce qui est donc d’un grand intérêt pour l’entreprise.

En utilisant cette méthode, vous pouvez contrôler le prix de revient à chaque production de marchandise. Elle vous facilite aussi la tâche dans l’évaluation de vos différents produits finis, vos stocks et vos matières premières. Toutefois, le coût de cette évaluation est assez sérieux et la mise à disposition de cette méthode est très fine. Ce qui fait que l’analyse à faire peut prendre beaucoup de temps, mais que les résultats y réfèrent reste toujours contestables. Or, elle ne prend pas en compte les impacts liés aux dépenses pour la variation des activités.

Plan du site